fr en de
portrait
Agenda

28 juin 2019

L'Institut franco-allemand organise en coopération avec la Fondation Robert Schuman un colloque sur la coopération franco-allemande dans un nouveau contexte caractérisé par le Traité d'Aix-La-Chapelle et l'Accord parlementaire franco-allemand. Jean-Dominique Giuliani animera l'atelier consacré au sujet de la défense lors duquel Stefan Bantle, Auswertiges Amt, Luc Jouvence, Etat-major des Armées françaises, et Prof. Dr. Hans Stark, IFRI, interviendront. Jean-Dominique Giuliani tiendra le mot de clôture qui suivra la matinée publique sur la coopération entre les parlements avec, entre autres, Dr. Wolfgang Schäuble en tant qu'intervenant.

L'Allemagne de retour

Angela MERKEL est la première Chancelière de l'histoire de l'Allemagne. L'Union CDU-CSU et le SPD sont parvenus à s'entendre pour résoudre les difficultés nées de résultats électoraux qui ne donnaient à aucun d'entre eux une majorité au Bundestag. Le Bundestag a naturellement ratifié cet accord.




Il faut saluer cette issue. L'Allemagne est le plus grand pays de l'Union européenne, le partenaire principal de la France. Elle ne pouvait demeurer plus longtemps dans l'incertitude.




On doit aussi se réjouir de l'accession d'une femme aux fonctions les plus éminentes de la République fédérale.




Ce gouvernement conduira une politique rigoureuse, poursuivra les réformes engagées et veut remettre en marche la principale économie de la zone Euro. Souhaitons qu'il soit l'occasion d'une relance de la coopération européenne pour faire face, ensemble, au difficile travail d'adaptation de nos économies à la nouvelle compétition mondiale. Une initiative franco-allemande, ouverte dès le début à d'autres partenaires, aurait l'immense avantage de créer un climat positif pour l'économie européenne dont nous formons le coeur et le moteur. Ne serait-ce pas le moment, malgré les échéances politiques, de la proposer? Le gouvernement français rencontrerait certainement un interlocuteur attentif; d'autres partenaires attendent aussi de se joindre à nous.




Car ce n'est pas seulement de rigueur qu'il s'agit, mais bien du retour à une croissance économique qui devrait nous permettre de lutter plus efficacement contre le chômage. La réduction de l'endettement, la maîtrise des finances publiques, la libération des énergies et la suppression des nombreux blocages de notre société, deviennent, dans l'accélération des transformations du monde, un impératif catégorique.


 


 


 

 

signature